Le flash LED

La LED

La LED est un dispositif opto-électronique capable de convertir les électrons en photons et ainsi de produire de la lumière à partir d’un courant électrique. Les premières LEDs sont apparues dans les années soixante et sont longtemps restées cantonnées aux dispositifs d’affichage et de transmission d’information

Les années 1990 ont vu apparaître des LEDs blues de forte luminosité qui ont ouvert la voie à l’utilisation des LED dans le domaine de l’éclairage.

La technologie LED ne permet pas la création directe de lumière blanche. Les LEDs blanches sont en fait des LEDs bleues auxquelles est ajouté un luminophore jaune qui en convertit une partie de la lumière bleue ce qui permet de complèter le spectre pour obtenir une lumière blanche.

Les LEDs rouges et infrarouges utilise produisent de la lumière par conversion direct.

Les LEDs ont révolutionner les technologies d’éclairage car leur rendement est largement supérieur à toutes sources utilisées jusqu’alors.

Principe de fonctionnement d’un flash LED Phoxene

Les drivers LED présent sur le marché sont optimisé pour de l’éclairage continu. Ils permettent à partir d’une tension d’entrée, de réguler le courant dans les LEDs.

Il est possible de concevoir un système de lumière pulsée en modulant des drivers LED prévu pour le continu mais cela conduit à de forts appels de courant sur la ligne d’alimentation avec pour conséquences:

  • de fortes chutes de tension dans les câbles
  • des problèmes de compatibilité électromagnétique
  • le surdimensionnement des alimentations situées en amont
  • dans le cas de systèmes autonomes la dégradation des batteries

L’architecture de flash LED développée Phoxene est dérivée de l’architecture des flash au xénon. Elle intègre un étage de charge, une réserve tampon et un étage de pilotage des LEDs. La puissance consommée en entrée est lissée et l’équipement peut générer des flashs d’une puissance instantanée de plusieurs kW tout en ne dépassant pas les 30W de consommation pic en entrée.

Cette architecture a pour autre avantage de pouvoir fonctionner avec une large plage de tension d’entrée (typiquement 10~30Vdc)

<