controle sanction flash xenon

Contrôle Sanction : Notes d’Application

Depuis plus de 25 ans, Phoxene enrichit son savoir-faire de conception, de fabrication et de vente de flash xénon adaptés aux applications de contrôle routier. Tant pour des usages de contrôle de vitesse, de franchissement de feux rouges ou de passages à niveaux, Phoxene a fourni plusieurs milliers de flash à des intégrateurs de système de contrôle routier dans de nombreux pays du monde. Fort de son expérience, Phoxene a édité une série de 10 notes d’applications, en version anglaise uniquement. Elles s’adressent à tout public, plus ou moins expert, du domaine du contrôle sanction.

UN FLASH POUR LE CONTROLE SANCTION

Un flash améliore la capture et la qualité des images en fournissant la bonne lumière au bon endroit.

Selon les réglementations dans les pays où sont déployés des systèmes de contrôle sanction, la capture d’images dans un scénario d’infraction exige des différents détails sur les images : plaque d’immatriculation, carrosserie, visage du conducteur et parfois arrière-plan, ceinture, téléphone. Un éclairage adéquat signifie de meilleures images en termes de clarté, de lisibilité des détails, de profondeur de champ ou de flou de mouvement :

  • – les ombres peuvent assombrir une plaque d’immatriculation et la rendre illisible,
  • – les reflets des nuages peuvent masquer le visage d’un conducteur,
  • – les images de qualité ne sont possibles que lorsque la lumière est maîtrisée.
controle sanction flash

Plusieurs sources peuvent éclairer la scène dans un scénario de contrôle sanction, mais seul un flash au xénon peut garantir un éclairage approprié et maitrisé en toutes circonstances.

Cliquez pour accéder à la note d’application

DISTANCE FLASH VEHICULE ET LOI EN CARRE INVERSE

Placez un objet, un véhicule pour le cas du trafic routier, à proximité d’une source lumineuse, et il recevra beaucoup de lumière. Placez-le plus loin et il recevra moins de lumière. De combien? La loi du carré inverse stipule que «l’intensité» de l’éclairage (irradiance) d’une source ponctuelle sur un sujet varie en proportion inverse du carré de leur distance. Il peut être exprimé sous la forme pratique suivante: I = k / d² où «k» est une constante dépendant, entre autre, de la puissance de la source lumineuse et «d» est la distance à la source lumineuse.

Cliquez pour accéder à la note d’application

CONTROLE SANCTION ET NOMBRE GUIDE

Lorsque vous essayez de spécifier un flash pour un scénario decontrôle sanction, comme pour toute application photographique, le Nombre Guide est une valeur physique plus pertinente que le Joule. Le Joule (ou Watt.second) est l’expression d’une énergie électrique et décrit ce qui se passe à l’intérieur du flash du point de vue électrique. Il ne dit rien à propos de la lumière et avec quelle luminosité un véhicule sera éclairé. Le Nombre Guide exprime la quantité de lumière atteignant réellement la scène et traduit donc la performance réelle de l’illuminateur flash.

Le schéma ci-dessous détaille la chaîne de pertes possibles entre l’énergie électrique (J) accumulée dans le flash et la lumière éclairant réellement la scène.

controle sanction nombre guide
Cliquez pour accéder à la note d’application

EXPOSITION D’UNE SCENE DE CONTROLE SANCTION

Pour la capture d’image dans une application de contrôle sanction, une bonne exposition est essentielle pour garantir la lisibilité de l’image, compatible avec une action légale, et cela y compris de nuit ou en présence de lumières parasites.

En photographie, l’exposition caractérise la quantité de lumière captée par le capteur de l’appareil photo. L’exposition est donc par définition un compromis entre les réglages de l’appareil photo et la source lumineuse. Mais, quels que soient le sujet et la distance à la caméra, plus il y a de lumière disponible sur la scène, plus grande sera la latitude de choix ou de réglage de la caméra pour obtenir une bonne exposition.

Cliquez pour accéder à la note d’application

FLASH XENON OU LED

controle sanction xenon vs led

L’avènement de la technologie LED il yaune dizaine d’années a marqué une étape importante sur la voie des moyens d’éclairage et les LED sont de plus en plus utilisées dans de nombreuses applications telles que l’éclairage public, l’éclairage domestique ou la vision industrielle. Mais l’éclairage de scène de contrôle sanction diffère dans deux aspects clés: pour figer le mouvement, le temps d’intégration de l’image est inférieur à 1 ms et, dans ce temps d’intégration limité, la quantité de lumière doit être suffisante pour capturer une image interprétable.

Le flash xénon est la technologie la plus adaptée aux applications de contrôle de vitesse: il produit, dans un court laps de temps, beaucoup plus de lumière que les autres technologies et répond aux exigences d’une capture d’images qui figent le mouvement d’objet à grande vitesse en moins de 1 ms.

Cliquez pour accéder à la note d’application

EFFET RETROREFLECHISSANT DES PLAQUES D’IMMATRICULATION

controle sanction plaque immatriculation

L’effet rétro-réfléchissant est la propriété de certains matériaux à réfléchir la lumière vers sa source, dans un angle de dispersion assez étroit presque indépendamment de l’angle d’incidence sur la surface réfléchissante et indépendamment de la couleur de la lumière (même infra-rouge). Cette propriété est largement utilisée sur les panneaux de signalisation routière, les bornes, les rubans réfléchissants pour voitures, les vêtements à haute visibilité (gilets de sécurité jaunes) et dans certains pays… sur les plaques d’immatriculation.Pour le contrôle sanction et la bonne lisibilité des plaques d’immatriculation éclairées par flash plusieurs solutions existent pour contrer cet effet.

Cliquez pour accéder à la note d’application

COULEUR DE LA LUMIERE EN CONTROLE SANCTION

Pour la capture d’image dans les applications de contrôle sanction, les réglementations en place dans les pays entraînent des contraintes en termes de couleur: lumière blanche brillante pour obtenir des images lumineuses bien colorées, lumière rouge douce pour réduire les effets éblouissants ou lumière infrarouge invisible. D’autre part, les intégrateurs de systèmes de contrôle sanction doivent gérer des standards de qualité d’image, notamment la clarté, netteté ou le rendu des couleurs.

En fonction des besoins, différentes combinaisons de caméras, de capteurs,d’illuminateurs flash et de filtres peuvent être envisagées.

Cliquez pour accéder à la note d’application

GLOBAL ET ROLLING SHUTTERS

Pour la capture d’image dans une application de contrôle sanction, un flash est souvent nécessaire pour produire des images bien éclairées. En raison de différences technologiques, les capteurs interagissent différemment avec les flashs et nécessitent des réglages adaptés pour produire des images correctement exposées. Les capteurs sont de deux types appelés « Obturateur global»ou Global shutter , «Obturateur rideau » pour Rolling shutter. Ils influent sur la manière dont sont collectées les informations lumineuses. Des choix techniques et réglages appropriés du flash et de la caméra doivent être faits pour obtenir une image conforme aux attentes.

Cliquez pour accéder à la note d’application

SYNCHRONISATION FLASH CAMERA

En photographie, la synchronisation flash – caméra se définit comme l’ajustement de l’instant du déclenchement du flash et de l’activation du capteur de la caméra. L’exposition résultante d’une image repose sur la gestion appropriée de cette synchronisation. Dans le contexte de l’application du contrôle sanction, la synchronisation doit être parfaitement maîtrisée pour qu’un flash court puisse figer le mouvement des véhicules.

La méthode de synchronisation la plus courante consiste à utiliser un signal de sortie de caméra comme commande pour déclencher un flash. Dans cette approche, une attention particulière doit être accordée au décalage entre le signal de déclenchement et l’émission de lumière réelle. Les paramètres de l’appareil photo doivent être ajustés en conséquence, en gardant à l’esprit la latence de la caméra.

Cliquez pour accéder à la note d’application

FONCTIONS AVANCEES D’UN FLASH POUR CONTROLE SANCTION

controle sanction feu rouge

Pour les applications de contrôle sanction, un flash est nécessaire pour exposer correctement la scène et figer le mouvement. Au-delà de la génération d’une lumière puissante dans une courte impulsion, d’autres fonctionnalités sont souvent requises pour répondre aux exigences des systèmes de contrôle routier, telles que répétition rapide des flashs, temps de chargement réduit, contrôle et réglage de l’intensité lumineuse, interface système.

Les systèmes peuvent intégrer des fonctionnalités innovantes pour gérer correctement des cas d’utilisation avancés : contrôle et ajustement dynamique de la lumière émise, maintenance du système à distance, images multiples d’un même véhicule, succession rapide de véhicules, …

Par exemple, un système prévu pour être installé en franchissement de feux rouges doit pouvoir prendre le même véhicule à deux (ou 3) reprises : au moment du franchissement du feurouge et lorsque le véhicule se trouve au milieu de l’intersection. Le flash peut être configuré de telle manière que la quantité de lumière émise s’adapte à la distance et que les images résultantes soient également exposées.

Cliquez pour accéder à la note d’application